Afrique Méditerranée Business

Responsabilité Sociétale des Entreprises & Risk Management : même combat ?


Responsabilité Sociétale des Entreprises & Risk Management : même combat ?

Récemment (les 3 et 4 octobre derniers) s’est tenu à Dakar, le 1ER forum international sur la maitrise globale des risques en Afrique subsaharienne. Organisé par PREVENTICA, il a connu un grand succès grâce à la présence de nombreux participants.

En marge des expositions, plusieurs conférences ont eu lieu, dont celle que RS Consulting a eu à animer sur les liens existant entre la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et le Risk Management.

L’objectif de cette conférence était d’éclairer le public sur les points de convergence existant entre deux disciplines qui semblent s’opposer, alors même qu’elles ont des enjeux similaires : la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et le Risk Management ou Gestion du Risque.

Si à l’origine, la RSE était considérée comme un concept philanthropique et écologique, elle s’est peu à peu muée, grâce au recul et à l’évolution de la pratique, en outil stratégique au service de l’entreprise.

En effet, la RSE consiste pour une entreprise à prendre en compte les impacts de ses activités sur ses parties prenantes, qu’elles soient directes (employés, fournisseurs, sous-traitants…) ou indirectes (populations environnantes, société civile, Etat, collectivités…).

Pour se faire, l’entreprise est amenée à identifier ses parties prenantes, à dialoguer et travailler avec elles, dans une démarche progressive et co-constructive. Ce processus leur permet de prendre ensemble des mesures profitables aux parties prenantes, comme à l’entreprise, puis de les évaluer dans un esprit d’amélioration continue.

L’intervention en premier lieu de Mme Rama SALL, Responsable Advisory du cabinet Deloitte Sénégal a été l’occasion de présenter la Gestion des Risques et de rappeler l’intérêt qu’une entreprise avait à instaurer une politique globale de maitrise des risques.

La présentation de la politique RSE de SIMPA, une entreprise Industrielle spécialisée dans la production d’emballages plastiques, par M. Marc A. SARR, son Responsable RH, a été l’occasion d’illustrer non seulement cette mutation de la RSE et des apports tangibles qu’elle peut amener sur l’activité d’une entreprise, mais également les liens étroits qu’elle tisse avec la Gestion des Risques .

En effet, la SIMPA a initié une politique de ramassage et de recyclage de leurs déchets plastiques. Cette initiative peut être vue de 2 manières :

  • D’un point de vue RSE : car en initiant cette démarche, l’entreprise a été amenée à prendre en compte les impacts de ses activités sur l’environnement (pollution plastique).
  • D’un point de vue Risk Management : elle a identifié un risque essentiel si la situation venait à perdurer, en termes :
    • D’impact négatif sur l’image et la réputation
    • De Procès et d’actions judiciaires

Quel que soit le point de vue adopté, les conséquences de ce recyclage se sont avérées particulièrement positives1 pour l’entreprise, dans la mesure où il a eu de réels impacts :

  • Diminution de la pollution environnementale aux alentours ;
  • Création d’emplois et de micro-entreprises, grâce aux activités de collecte, de tri et de nettoyage des déchets en plastique ;
  • Economie de coûts et d’achats de la matière première (grâce au recyclage) ;
  • Satisfaction et reconnaissance de la population avoisinante…

A la différence de la RSE, la notion de Risk Management ou Gestion du Risque, n’est faite qu’en considération du risque encouru par l’entreprise et elle seule.

Cette gestion consiste à envisager les menaces, dangers et autres probabilités qui pèsent sur l’entreprise et qui sont susceptibles d’impacter négativement son organisation, sa croissance et ses objectifs.

Cet aspect a été fort bien illustré par l’intervention de M. Fassar NDOUR, DRH de l’hôtel King Fahd Palace.

En effet, l’augmentation croissante de la menace terroriste de ces dernières années et de ses manifestations dans les capitales africaines, a convaincu les dirigeants de ce palace 5 étoiles, à mettre en place une véritable politique préventive des risques, faisant du King Fahd, l’un des endroits les plus sûrs du Sénégal.

Ainsi et en offrant certaines « garanties sécuritaires » à ses clients, le King Fahd Palace parvient à se démarquer de ses concurrents et à « remporter » les plus gros contrats…

Par conséquent et au-delà des impacts positifs générés au profit des parties prenantes, la RSE se positionne aussi comme un outil stratégique au service de l’entreprise, lorsqu’elle est liée à son métier.

Est-ce à dire que les démarches de la RSE et du Risk Management se confondent pour autant ?

Malgré des enjeux et des objectifs communs, force est de constater qu’il existe des différences majeures entre la Responsabilité Sociétale d’une Entreprise (RSE) et le Risk Management, comme l’indique fort bien l’excellent article rédigé par Martin RICHER2.

Du point de vue de RS Consulting, c’est avant tout du fait de l’intention et de la posture de l’entreprise, que ces démarches diffèrent. En effet et pour rappel, la gestion du risque est faite en considération du risque encouru par l’entreprise ; alors que la RSE, est d’abord conçue pour prendre en compte les parties prenantes de l’entreprise.C’est donc par ricochet que cette démarche profitera au-delà des parties prenantes, au « business » de l’entreprise et dans la mesure où la démarche RSE aura été pensée de manière stratégique et qu’elle sera liée à son coeur de métier.

Pour conclure, et si il nous semble évident que la RSE & le Risk Management partagent des préoccupations communes, il nous semble également, que la RSE présente une approche plus globale :

  • Parce qu’au-delà de la réduction des risques, elle s’avère créatrice de valeur ajoutée, comme nous le montre l’exemple de SIMPA,
  • Parce qu’en outre, elle peut bénéficier à différents pans de l’entreprise et s’articuler avec des services tels que le Management de la qualité, les Ressources Humaines, le Marketing, le département juridique, révélant ainsi sa transversalité …

De plus en plus de dirigeants prennent conscience de ces opportunités ; encore faut-il qu’ils s’attèlent à favoriser une collaboration plus étroite et inclusive entre ces services…

 

Gloria PARAISO-JOSSOU
Fondatrice du Cabinet RS Consulting
Conseil & accompagnement en RSE

 

1 Renvoi sur la page de RS C : avantages RSE

2 http://management-rse.com/2016/05/04/rse-et-risk-management-la-grande-convergence