Afrique Méditerranée Business

Discours de Yves Van de Vloet, Président de Preventica International Francophonie, prononcé au dîner de la Francophonie


Discours de Yves Van de Vloet, Président de Preventica International Francophonie, prononcé au dîner de la Francophonie

Excellences représentants les Ambassades de Madagascar, d’Autriche , du Cameroun, de la République Democratique du Congo, du Mali , de la Côte d’Ivoire , de la Suisse, de la Belgique , de la Guinée Bissau , du Burkina Faso ,du Canada, des Comores,

Monsieur le Premier Conseiller de la Délégation Générale du Québec,

Monsieur le Conseiller , Représentant la Délégation Générale Wallonie – Bruxelles,

Mesdames et Messieurs les Représentant de la Confemen ( Conference des Ministres de l’Education de la Francophonie ) de la Confejes ( Conference des Ministres de la jeunesse et des Sports de la Francophonie , du Forum Européen pour la Sécurité Urbaine,

Monsieur le Commissaire Général de Preventica,

Monsieur le Directeur Général de la Caisse de Sécurité Sociale

Mesdames et Messieurs en vos titres et qualité,

C’est pour moi un grand honneur et un réel plaisir de vous voir réunis à ce quatrième dîner de Preventica International Francophonie .

Cette soirée nous permet d’établir le bilan de l’action de Preventica sur le plan de la Francophonie , mais aussi plus largement sur notre impact sur le plan international , dans la mesure ou les dernières éditions ont aussi vu l’apport  , d’ Experts  du  Luxembourg , du Liban , de la République Fédérale Allemande , du Royaume des Pays Bas .

En créant Preventica International Francophonie , nous avons voulu participer à la création d’un espace de réflexion , d’analyse , de formation dans les domaines clés de Preventica , j’évoque ici la sécurité des personnes et des biens  et la santé et la sécurité au travail .

Nous avons mesuré combien dans ces domaines essentiels qui touchent la vie de nos concitoyens , il fallait favoriser les échanges d’expériences , d’experts , dans une approche se gardant de modéliser dogmatiquement les réponses à apporter.

Le foisonnement des expériences , des projets , des évaluations peut ainsi aider chaque pays à construire ses alternatives , tout en ayant le souci permanent,  de réponses adaptées à ses spécificités , l’exemple nous en a été donné ce soir dans l’approche privilégiée pour chaque pays  à sa réponse  dans le domaine de la sécurité routière .

Preventica Dakar est une première et nous voudrions particulièrement mettre en évidence le travail  des autorités du Sénégal qui ont préparé au fil des mois cet évènement .

L’originalité aura été d’inscrire Preventica Dakar dans la philosopie du Plan Sénégal Emergent voulu par le Président Macky SALL dont le premier objectif du Plan , « rendre la santé accessible à tous « .

Qu’ il me soit ainsi donné l’occasion de remercier pour leur implication et soutien , Monsieur Assane SOUMARE , Directeur Général de la Caisse de Sécurité Sociale , Monsieur Karim CiSSE , Directeur Général au Ministère du travail , du Dialogue Social , des Organisations Professionnelles et des relations avec les Institutions .

Si Preventica de part son histoire , ses activités est au coeur de la réflexion sur les questions essentielles de santé et de sécurité au travail , nous mesurons avec nos partenaires , combien nos sociétés avec des contextes différents sont confrontées à des déséquilibres , des inégalités et en particulier une explosion du chômage dont le cumul avec d’autres phénomènes tels la pauvreté , l’affaiblissement des financements publics , la perte de confiance dans les dirigeants conduit à menacer la cohésion sociale , la solidarité , faisant émerger l’égoisme, l’individualisme au sein de nos pays , mais aussi entre les continents , l’exemple des phénomènes migratoires lié à l’exode climatique en est l’expression la plus marquante , rappelons que selon les estimations de l’ONU , 250 millions de personnes seront d’ici 2050 forcées de s’exiler à cause des bouleversements climatiques et ici l’Afrique subsaharienne ,avec en cause ,les sécheresses et les dégradations des sols est particulièrement concernée .

Ces exodes notamment vers les villes , mais aussi de manière dramatique par ces départs de milliers de clandestins vers l’Europe illustrent la nécessité de réponses urgentes , cohérentes et solidaires au risque de voir s’accentuer des phénomènes aussi préoccupants que sont la criminalité urbaine , la déshérence sociale .

La Banque Mondiale soulignait ainsi combien le sentiment d’insécurité accompagnait la pauvreté .,Surpeuplement , paupérisation et chômage endémique sont le lot des habitants des quartiers populaires ou des banlieues

Le rapport mettait en évidence que la principale cause de l’insécurité qui sévit à Grand Yoff ou dans chacune des maisons dortoirs s’entassent des familles de dix membres au moins , dont chacun est laissé à lui même du fait de la pauvreté, les problèmes psychiatriques liés à l’usage d’addictifs comme l’alcool , les drogues , les substances cellulosiques représentent 30 à 40% des consultations à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye des jeunes de 16 à 30 ans ( Enquête du CREDOC de 2009)

Ces questions de prévention de l’insécurité sont aussi au coeur des débats de Preventica Dakar , j’évoque en particulier l’atelier qui s’est penché sur la sécurité de proximité avec l’approche innovante présentée par le Directeur de l’Agence d’Assistance à la sécurité de proximité du Sénégal qui aura mis en évidence la complémentarité de ces milliers de jeunes engagés dans des dispositifs de proximité , complémentaires aux forces de police et de gendarmerie qui sont ainsi co-producteurs de leur propre sécurité , sans oublier que ces jeunes ainsi mis au travail retrouvent un sens social à leur vie par l’assistance aux citoyens .

L’occasion m’est donnée de remercier le Docteur Khaly NIANG , Directeur Général de l’Agence d’Assistance à la sécurité de proximité pour son apport tout particulier .

La sécurité a aussi été abordée par les ateliers consacrés à la gestion des grands rassemblements exposés à l’évolution croissante des risques liés notamment au terrorisme avec entre autre les regards croisés sur cette question Sénégal / Belgique auquel ont participé les représentants de la Protection Civile , de la Gendarmerie et de la Police .

Le Sénégal est aussi concerné par les risques transfrontaliers qu’ ils soient liés à des catastrophes naturelles , industrielles ou de transport .

On sait qu’un nuage toxique ne s’arrêtera pas aux frontières administratives , et qu ‘il faut en ce domaine une concertation transfrontalière comme en ce qui concerne les enjeux liés au terrorisme , aux trafics de drogue , d’armes , l’Afrique de l’Ouest étant devenue ces dernières années une véritable plaque tournante de la criminalité transnationale organisée .

Ici des regards croisés Europe / Afrique ont permis de mettre en lumière , combien la sécurité n’a pas de frontière et que chaque Etat avec ses voisins frontaliers est confronté à des bassins de risques communs qu’ils soient d’ordre industriels , naturels ou humains .

Pour cette partie , nous nous devons aussi de mettre en évidence les contributions des Officiers des services de la Protection Civile , de la  police nationale et de la Gendarmerie  , et le rôle particulier de Monsieur le Directeur Général de l’ Ecole Panafricaine d’Intelligence Economique et de Stratégie , le Professeur Babacar Socrate DIALLO

Mesdames , Messieurs , comme vous le constaterez ce Preventica International Dakar est à la hauteur de la volonté d’ouvrir de nouveaux chantiers de réflexion dans un champ de réflexion particulièrement dense

Qu’il me soit enfin permis aussi de remercier tout particulièrement Madame Marie DIALLO , Directrice de la Prévention des Risques Professionnels qui en bonne intelligence avec Messieurs Patrice LASALLE- BAREILLES , Directeur Général de Preventica et Eric DEJEAN-SERVIERES Commissaire Général aura mené à sa fin cette édition sénégalaise de Preventica International ,

Un remerciement tout particulier à Monsieur Auguste PARAINA , Ambassadeur de la République de Madagascar qui en sa qualité de Président du Groupe des Amis de la Francophonie , Président d ‘honneur de cette soirée aura rassemblé autant de représentants diplomatiques en poste à Dakar

Pareil évènement n’aurait pu se dérouler sans l’appui de M. X de SENECOM , de Y de Association des aeroports sénégalais .

Une nouvelle fois , par cette soirée nous nous inscrivons dans cette volonté d’ancrer l’évènement dans la vision de feu Monsieur le Président de la République Senegalaise, Léopold SEDAR SENGHOR pour lequel , je le cite , « Faire de la Francophonie le modèle et le moteur de la civilisation de l’ Universel , de favoriser les échanges d’idées en respectant la personnalité originaire et originale de chaque nation  » .

Je vous remercie de votre attention

 

Yves Van de Vloet

Président de Preventica International Francophonie